Lycée Blaise Pascal Longuenesse

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Envoyer Imprimer

FUGUE AU BORD DU RHIN

Fugue au bord du Rhin

Les 14 et 15 mai, 58 lycéens germanistes du lycée Blaise Pascal ont, à l’initiative de leur professeur d’allemand Mme Maeght et de leur professeur de section européenne Mme Pennelle, élargi leurs horizons culturels et linguistiques dans un périple les emmenant de Cologne à Bonn.

La première journée a permis aux élèves de découvrir un joyau de l’architecture gothique, la célèbre cathédrale de Cologne, surnommée «l’Everest des cathédrales» : ses tours monumentales tutoient les 153 m de hauteur ! Du sommet de la cathédrale (533 marches vaillamment escaladées), les élèves ont pu découvrir un large panorama sur la vallée du Rhin et avoir une pensée pour sa cousine notre Dame de Paris. Gravement endommagée par l’aviation anglo-américaine à l’issue de la seconde guerre mondiale, la cathédrale de Cologne s’est en effet relevée en l’espace de trois ans mais garde encore aujourd’hui quantité d’échafaudages à son chevet pour consolider notamment sa structure. Ce qui fait dire non sans humour aux Colonais que « le jour où la cathédrale sera terminée, l’apocalypse sera proche ! ». Après un pique-nique bien mérité sur les rives du fleuve, le groupe a ensuite participé à un rallye-découverte de la vieille ville, véritable pôle religieux, commercial et artistique au Moyen-Age.

La matinée du 15 mai fut consacrée à la visite de la cité bucolique de Bonn, qui a nourri entre autre le génie de Beethoven. L’ex-capitale allemande porte partout la trace de l’enfant du pays. Après un pique-nique ensoleillé dans les jardins de l’université, le groupe a découvert, à la faveur d’une croisière sur le Rhin, le massif volcanique des Siebengebirge (littéralement les « sept montagnes ») et mesuré l’influence de la nature- que Beethoven chérissait tant-sur son oeuvre. Une ascension en funiculaire a ensuite permis de rejoindre le sommet du Drachenfels et d’embrasser une vue splendide sur toute la vallée du Rhin. C’est à cet endroit que, selon la légende, Siegfried, le héros des Nibelungen, a vaincu le dragon avant de se baigner dans son sang, devenant ainsi invulnérable.

Cette découverte d’un Rhin inattendu, entre volcans et dragons mythologiques, a permis aux élèves de se familiariser un peu plus encore avec la langue de Goethe... Prochaine édition, pourquoi pas, le lycée Blaise Pascal à l’assaut du rocher de la Lorelei !

 

Site mis à jour le :
09 Octobre 2019 à 17:41
Copyright © 2009-2017 Lycée Blaise Pascal Longuenesse. Tous droits réservés.